Avantages et inconvénients d'une nappe coton

À l'origine toutes les nappes que l'on trouvait sur les tables lors des réunions de familles étaient en coton. Aujourd'hui le marché a beaucoup évolué et on trouve dans les catalogues des grandes marques des nappes en coton bien entendu mais aussi des nappe en polyester ou en coton mélangé. Faut-il opter pour ces nouveaux styles de nappes ou rester fidèle à la nappe coton? Que disent les grandes tendances de la mode en 2019?

Le coton devant l'éternel

Le coton est un matériaux nobles qui fait toujours son petit effet. Douce au toucher, cette nappe se repasse facilement et offre un style impeccable à votre table. D'ailleurs les grands spécialistes des arts de la table ne s'y trompent pas et laissent toujours les nappes en coton en haut de la liste de leurs préférences.

Nappe en lin ou nappe coton?

Toile enduite au mètre

Depuis quelques années le lin a fait un très grand retour dans le domaine de la décoration d'intérieur. Rideaux mais aussi canapés et housses de couettes en lin jouissent d'un franc succès. Il était donc logique que le domaine de la nappe et des arts de la table soient également impactés par ce succès. Une nappe en lin est toujours très élégante mais attention elle demande un entretien spécifique. Il faudra la laver à la main et surtout veiller à ce qu'elle soit parfaitement repassée ce qui n'est pas toujours facile avec le lin.

Nappe anti-tache en polyester

Voilà une nappe qui a révolutionné le domaine du linge de table. En effet, la nappe est un article de décoration qui est régulièrement taché par ceux qui s'en servent. Vin, sauce, condiments, toutes les nappes sont exposées aux taches. De ce fait, les nappes en coton doivent être souvent et très soigneusement lavées. Face à ce constat des marques de linge de table ont mis au point des matériaux innovants qui évitent les taches. Il s'agit de modèles en polyester ou en coton et polyester. Il y a d'ailleurs de très jolies collections de produits de ce type dans les grands magasins parisiens.

fr ch be lu